Le temps est quelque chose de précieux.

Aujourd’hui j’ai envie de dire que le temps est la seule chose que nous possédons tous et dont nous avons le contrôle jusqu’à une certaine limite.

Ne dit-on pas « avoir du temps pour … », « avoir le temps de … » ?

Certains d’entre vous me direz que la santé a beaucoup plus de valeur que le temps. Oui, certes. Mais je dirais que la santé est de l’ETRE, là où le temps est de l’AVOIR.

Même si nous sommes en parfaite santé, le temps aura toujours le dernier mot.
A tout instant, notre existence terrestre peut s’arrêter, sans prévenir.

Nous sommes loin de la fiction du film d’Andrew NICCOL « TIME OUT » (2011) dont le temps est devenu la nouvelle valeur d’une unité monétaire mondiale, payant factures, péages, denrées alimentaires ou biens de consommation depuis que l’être humain a été génétiquement modifié afin de ne plus vieillir après l’âge de 25 ans (…). Source Wikipédia.

Le rapport au temps est personnel.
Il dépend de la perception de chacun.
Ainsi le temps peut passer vite ou paraître court mais une minute fera toujours soixante secondes dans le monde civilisé.

Le temps s’écoule avec un rythme qui peut varier en fonction de son utilisation :
Prendre le temps,
Avoir le temps,
Ne pas avoir le temps,
Avoir juste le temps de,
Avoir largement le temps de,
Tout le temps,
Tuer le temps,
Passer le temps,
Marquer un temps d’arrêt,
Le temps presse,
Avoir un emploi du temps chargé,
Rattraper le temps perdu,
Gagner du temps,
Il est temps de,
Perdre du temps (ou son temps),
Trouver le temps long,
A temps perdu,
Laisser du temps au temps, etc.

Nous seuls pouvons décider de comment utiliser notre temps qui nous appartient.

Le temps se prend, se donne, s’échange, se monétise.
Time is money d’après le proverbe.
Le temps c’est de l’argent ou plutôt de l’énergie.
Alors, oui notre temps est précieux.
Et le temps gaspillé est source de pertes et donc de pertes énergétiques.

Notre temps est ce que nous pouvons offrir à l’autre.
C’est du don de soi. C’est en cela qu’il est précieux.

Vous êtes-vous déjà poser la question « de quoi ai-je besoin dans cette relation ? ».

Dans une relation amoureuse, amicale, familiale, le temps donné peut être une petite attention ou un petit geste d’affection, une pensée envoyée par sms, un service rendu, une oreille attentive et bienveillante et surtout une présence. Peu importe la distance, un échange par téléphone le temps de prendre le temps d’être ensemble et de discuter à refaire le monde sans être limité par le temps.

Ainsi, le temps consacré à l’autre a une grande valeur.

Est-ce que celui qui donne a conscience qu’il donne son temps ?
Est-ce que celui qui reçoit a conscience qu’il reçoit le temps de l’autre ?
Est-ce que les deux personnes ont conscience qu’elles utilisent leur énergie pour cette rencontre ?

Lorsque nous donnons notre temps en contrepartie d’un service, d’une compétence, d’un travail fourni, il devient un capital.
N’attendons-nous pas un retour sur investissement ? 😉

Le temps est quelque chose que nous ne contrôlons pas entièrement.
Ou plutôt, nous pouvons décider du temps que nous consacrons à telle ou telle chose, telle ou telle personne. Et de l’investissement en temps que nous mettons dans les choses. Mais ce pouvoir s’arrête là.

Alors, à quoi utilisez-vous votre énergie ?
Avez-vous conscience de la valeur de votre capital temps ?

Voir aussi l’article Je n’ai pas le temps.

Laisser un commentaire